Avertissement Cliquez ici pour agrandir
Avertissement J'ai lu et j'accepte les modalités, cliquez ici pour réduire la fenêtre

FACTEURS DE RISQUE


Ces informations constituent une offre financière promotionnelle relative à la stratégie First Sentier Asia Pacific ex-Japan. Ces informations sont exclusivement réservées aux clients professionnels dans l’Espace économique européen et partout ailleurs où leur diffusion est légale. L’investissement comporte certains risques et notamment:

  • La valeur des investissements et des éventuels revenus qu’ils génèrent peut varier à la hausse comme à la baisse et n’est pas garantie. Les investisseurs peuvent ne pas récupérer l’intégralité du montant initialement investi.
  • Risque de change: les fluctuations des taux de change peuvent avoir une incidence sur la valeur des actifs libellés dans d’autres devises.
  • Risque lié à une exposition unique à un pays / à une région: il est plus risqué d’investir exclusivement dans un pays ou une région que de diversifier ses positions sur plusieurs pays ou régions mondiales. Une exposition diversifiée à plusieurs pays ou régions contribue à atténuer le risque.
  • Risque lié aux charges en capital: les frais et charges peuvent être imputés sur les immobilisations. Déduire les frais du capital diminue son potentiel d’appréciation.
  • Risque propre aux marchés émergents: les marchés émergents peuvent ne pas apporter aux investisseurs le même niveau de protection que les marchés développés ; comparés à ces derniers, ils peuvent présenter un risque accru.

Pour de plus amples informations sur les sociétés agréées par la FCA publiant ces informations ou sur tous les fonds visés, veuillez consulter les Conditions générales et les Informations importantes ci-après.

Pour une description des termes liés à l’investissement et des risques, veuillez vous référer au Prospectus et au Document d’information-clé pour l’investisseur de chacun des fonds

Si vous n’êtes pas certain que nos fonds soient adaptés à votre objectif d’investissement, nous vous invitons à faire appel à un conseiller en investissement.

Investir dans des moments incertains – qu’est-ce que l’expérience nous a appris

Chaque crise est différente : la crise financière mondiale et la crise financière asiatique étaient principalement liées à la dette, tandis que le SARS et le Covid étaient évidemment liés à la santé, avec une répercussion sur la croissance et la consommation.

Après avoir vécu à travers ces périodes tumultueuses et avoir été témoin de nombreuses crises, les trois leçons clés que j’ai tirées au cours de plusieurs cycles de marché sont les suivantes :

1. Investir dans des entreprises de haute qualité

Le meilleur moyen (et nous pensons qu’il est quelque peu prouvé) de faire face à un avenir imprévisible est simplement de se concentrer sur l’achat d’entreprises de haute qualité. L’idée est très simple : quoi qu’il arrive, dans les périodes les plus calmes, les meilleures entreprises prospéreront, tandis que dans les périodes difficiles, elles souffriront beaucoup moins de l’adversité.

Nous pensons que les marqueurs les plus évidents d’une entreprise de qualité sont un rendement sur capitaux propres (ROE) élevé, ainsi qu’un taux de croissance raisonnable, d’une manière relativement prévisible et durable. Nous prenons en compte ces facteurs sur une période de temps à moyen à plus long terme, par laquelle nous entendons au moins 3-5 ans.

Plus précisément, nous pensons que les personnes (et l’équipe de direction en particulier) sont l’ingrédient magique essentiel, qui fait de grandes franchises et stimule le rendement. En outre, certaines entreprises sont bien plus prévisibles (pensez aux biens de consommation de base plutôt qu’aux biens d’équipement) de notre point de vue.

La durabilité d'une entreprise (qui comprend des données ESG « dures ») fait généralement référence à la pérennité d'une entreprise. Cela comprend leur licence pour exploiter et pour se développer, ainsi que leur persévérance. Au fil des ans, nous avons constaté que les entreprises qui traitent bien leur personnel, paient leurs impôts et se comportent correctement, réussissent sans surprise mieux que celles qui ne le font pas.

2. Payer un prix raisonnable pour elles

Nous n’avons jamais cherché à acheter systématiquement des entreprises à moindre coût, en considérant que la qualité est généralement proposée à un prix. Vous obtenez ce pourquoi vous payez, comme on dit. En revanche, nous avons toujours cherché à payer un prix raisonnable, pour les sociétés que nous voulons acheter.

C’est plus facile à dire qu’à faire, parfois, lorsque les valorisations sur les marchés haussiers atteignent des montants extrêmes, et que chaque jour semble présenter de nouveaux risques. Dans ces circonstances, nous restons optimistes, mais toujours conscients des signes de l’euphorie et des risques croissants pour la préservation du capital.

En supposant que notre analyse est correcte et que nous parvenons à acheter des entreprises de haute qualité à des prix raisonnables, les résultats et le résultat sont clairs. Sur le long terme, nous pensons que nous devrions être en mesure d’accroître les rendements des clients à un taux absolu de 8 à 10 %+ par an (p.a.).

En repensant à nos 30 années d’expérience, nous savons que cette attente a effectivement été remplie, bien qu’il n’y ait évidemment aucune garantie pour cela à l’avenir. Plus impératif encore pour les investisseurs, ce niveau de rendement est nettement meilleur que l’inflation, le marché et un certain nombre d’alternatives.

3. Maintenir la discipline et la conviction

Nous le savons, les marchés sont des machines très efficaces quand il s’agit de décote. Lorsque tous sont craintifs et que les gros titres de la presse sont éternellement pessimistes, l’on peut raisonnablement s’attendre à ce qu’une grande partie du ralentissement économique ait déjà été intégré. Cela semble facile uniquement avec le bénéfice du recul, mais alors que les marchés passent d’une peur extrême à une exaltation totale, il est important de ne pas se laisser gagner par le pessimisme (ou, à l’inverse, d’être emportés pendant les périodes d’euphorie du marché).

De même, il est important de reconnaître que nous sommes souvent nos pires ennemis, lorsqu’il s’agit d’investir. En tant que créatures sociales, les personnes et surtout les investisseurs se comportent souvent de manière pro-cyclique. Le stress, lorsque les cycles et les prix vont à votre encontre, entraîne souvent de mauvaises décisions.

En raison de la nature des entreprises de haute qualité que nous possédons, les révisions à la baisse tendent à ne pas entraîner une perte permanente de capital. L’impact est généralement plus transitoire. Selon notre expérience, les entreprises de haute qualité se rétablissent généralement plus rapidement et peuvent même se démarquer dans un environnement plus difficile. Cela tend à signifier que nos portefeuilles résistent relativement mieux dans des moments plus difficiles.

Lorsque le marché baisse, comme nous l’avons vu plus récemment avec le Covid, il est beaucoup plus facile de résister à vos propres démons de panique, si vous possédez des entreprises de haute qualité, raisonnablement valorisées et bien capitalisées. La partie la plus difficile est la discipline essentielle de ne rien faire, au lieu de considérer les bonnes affaires offertes par le marché. Il est clairement beaucoup plus facile de le faire à partir d’une position de force et de résilience, lorsque vous possédez des entreprises de haute qualité dans votre portefeuille.

Conclusion

Bien qu'il y ait toujours de quoi s'inquiéter, en réalité, cette angoisse est largement vaine. Notre observation est que l’inquiétude fonctionne clairement, car 90 % des choses dont nous nous inquiétons ne se produisent jamais. Dans cet esprit, nous sommes déterminés à rester positifs quant à la probabilité de progrès.

Pour nous, cela est clair : en investissant dans des entreprises de haute qualité, en payant un prix raisonnable pour elles et en maintenant la discipline et la conviction de notre approche d’investissement, nous pensons que la plupart des sociétés que nous possédons sont susceptibles d’avoir une valeur nettement supérieure en trois, cinq et dix ans.

Dernières publications

À mesure que les pays asiatiques se sont enrichis, leurs économies ont opéré une transition vers la consommation. Ainsi, l’augmentation des revenus par habitant s’est traduite par une augmentation des dépenses sur l’ensemble des biens et services.
  • Article
  • 6 Minutes