Avertissement Cliquez ici pour agrandir
Avertissement J'ai lu et j'accepte les modalités, cliquez ici pour réduire la fenêtre

FACTEURS DE RISQUE


Ces informations constituent une offre financière promotionnelle relative à la stratégie First Sentier Asia Pacific ex-Japan. Ces informations sont exclusivement réservées aux clients professionnels dans l’Espace économique européen et partout ailleurs où leur diffusion est légale. L’investissement comporte certains risques et notamment:

  • La valeur des investissements et des éventuels revenus qu’ils génèrent peut varier à la hausse comme à la baisse et n’est pas garantie. Les investisseurs peuvent ne pas récupérer l’intégralité du montant initialement investi.
  • Risque de change: les fluctuations des taux de change peuvent avoir une incidence sur la valeur des actifs libellés dans d’autres devises.
  • Risque lié à une exposition unique à un pays / à une région: il est plus risqué d’investir exclusivement dans un pays ou une région que de diversifier ses positions sur plusieurs pays ou régions mondiales. Une exposition diversifiée à plusieurs pays ou régions contribue à atténuer le risque.
  • Risque lié aux charges en capital: les frais et charges peuvent être imputés sur les immobilisations. Déduire les frais du capital diminue son potentiel d’appréciation.
  • Risque propre aux marchés émergents: les marchés émergents peuvent ne pas apporter aux investisseurs le même niveau de protection que les marchés développés ; comparés à ces derniers, ils peuvent présenter un risque accru.

Pour de plus amples informations sur les sociétés agréées par la FCA publiant ces informations ou sur tous les fonds visés, veuillez consulter les Conditions générales et les Informations importantes ci-après.

Pour une description des termes liés à l’investissement et des risques, veuillez vous référer au Prospectus et au Document d’information-clé pour l’investisseur de chacun des fonds

Si vous n’êtes pas certain que nos fonds soient adaptés à votre objectif d’investissement, nous vous invitons à faire appel à un conseiller en investissement.

Exploiter l’essor de la consommation en Asie

À mesure que les pays asiatiques se sont enrichis, leurs économies ont opéré une transition vers la consommation. Ainsi, l’augmentation des revenus par habitant s’est traduite par une augmentation des dépenses sur l’ensemble des biens et services. Selon le Brookings Institution, l’on dénombre à l’heure actuelle près de 4 milliards de consommateurs de classe moyenne dont plus de la moitié réside en Asie.

Longtemps, l’Asie a été le moteur de la croissance mondiale en raison de ses centres de fabrication à faible coût et de ses économies centrées sur les exportations qui ont profité de la mondialisation des chaînes d’approvisionnement. À mesure que les pays asiatiques se sont enrichis, leurs économies ont opéré une transition vers la consommation. Ainsi, l’augmentation des revenus par habitant s’est traduite par une augmentation des dépenses sur l’ensemble des biens et services.

Selon le Brookings Institution, l’on dénombre à l’heure actuelle près de 4 milliards de consommateurs de classe moyenne dont plus de la moitié réside en Asie. D’ici 2030, l’Asie ajoutera un milliard de personnes supplémentaires à la catégorie des consommateurs (définis comme appartenant à un foyer dépensant au moins 11 USD par jour et par personne). D’après nous, participer à cette croissance représente une opportunité qui s’étend sur plusieurs décennies.

En raison de la taille considérable de leur population active et de l’ascension sociale de celle-ci, le potentiel de croissance de la Chine et de l’Inde ne fait plus aucun doute. Toutefois, nous pensons que d’autres pays asiatiques comme l’Indonésie, la Thaïlande, le Vietnam, et les Philippines représentent un terrain fertile si l’on souhaite investir dans la croissance de la tendance à la consommation.

Universal Robina Corporation (URC), la plus grande entreprise de produits alimentaires et de boissons des Philippines, constitue un exemple probant d’une franchise asiatique forte. Par le passé, l’entreprise a été confrontée à certaines difficultés. Néanmoins, la nomination d’un gestionnaire professionnel précédemment employé par Proctor & Gamble, ainsi que l’autonomie qui lui a été accordée en vue de la refonte de l’entreprise ont constitué un début prometteur concernant son redressement. Malgré les circonstances délicates engendrées par le coronavirus l’an dernier, le groupe a gagné des parts de marché considérables. Nous pensons même qu’il devrait sortir plus fort de cette période difficile.

Un autre exemple d'une franchise de consommation dominante est Central Pattana, un leader du marché dans le secteur des centres commerciaux de détail en Thaïlande. L’entreprise a beaucoup de qualités que nous recherchons généralement dans une entreprise. Appartenant à une famille réputée et digne de confiance, ce sont néanmoins des gestionnaires professionnels qui en assurent le management. En outre, la société dispose d’une franchise solide et d’une bonne expérience à long terme en matière de valeur ajoutée. Avec 34 centres commerciaux (dont 15 à Bangkok), nous pensons qu’il s’agit d’un bon intermédiaire pour les classes moyennes émergentes et la consommation rurale croissante.

Parallèlement, alors que les revenus continuent de croître, les consommateurs asiatiques commencent à gravir les échelons, pour acheter davantage de produits haut de gamme ou acheter des produits discrétionnaires (biens non essentiels mais désirables) qui leur étaient auparavant inaccessibles. Les bénéficiaires de cette tendance incluent Midea Group, la plus grande société chinoise d’appareils ménagers, Shiseido, l’un des leaders japonais du secteur des cosmétiques, ainsi que Colgate-Palmolive India, une société de dentifrice dont le portefeuille de produits haut de gamme enregistre une croissance significative.

En tant qu’investisseurs « ascendants », nous construisons nos portefeuilles société par société et à partir du bas. En revanche, cela ne signifie en rien que, sous la surface, il n’existe pas d’importantes problématiques structurelles et tendances séculaires au sein des entreprises que nous possédons (croissance de la classe moyenne, hausse de la consommation, vieillissement de la population, amélioration des systèmes de santé, innovations technologiques de rupture, etc.). Autant que quiconque, nous recherchons ces vents favorables plutôt évidents (et essayons d’éviter les vents contraires).

Néanmoins, il est difficile de faire des prédictions, en particulier sur l’avenir, comme le dit le dictonEn tant que tel, nos principes d’investissement se concentrent sur l’achat d’entreprises de haute qualité, puis sur leur maintien à long terme. Pour nous, l’idée est simple : quoi qu’il arrive, dans les périodes les plus calmes, les meilleures entreprises prospéreront, tandis que dans les périodes difficiles, elles souffriront beaucoup moins de l’adversité. Notre historique de longue date en matière d’investissement sur ces marchés semble le suggérer : posséder des entreprises de haute qualité dans nos portefeuilles signifie que les corrections, en général, n’entraînent pas une perte de capital permanente. D’après notre expérience, les entreprises de haute qualité se rétablissent généralement plus rapidement et peuvent même se démarquer dans un environnement plus difficile.

Source : Brookings Institute. Données sur les sociétés extraites des rapports annuels des sociétés ou d'autres rapports similaires destinés aux investisseurs. Les indicateurs financiers et les valorisations proviennent de FactSet et de Bloomberg. A la fin septembre 2021 ou comme autrement indiqué. Toute éventuelle référence à des titres en particulier a pour seul objet d’illustrer le propos et ne peut en aucun cas être interprétée comme une recommandation d’acheter ou de vendre ces titres. Les titres mentionnés aux présentes peuvent ou non faire partie des portefeuilles de FSSA Investment Managers à un certain moment, et ces parts peuvent changer à tout moment.

Dernières publications

À mesure que les pays asiatiques se sont enrichis, leurs économies ont opéré une transition vers la consommation. Ainsi, l’augmentation des revenus par habitant s’est traduite par une augmentation des dépenses sur l’ensemble des biens et services.
  • Article
  • 6 Minutes