Avertissement Cliquez ici pour agrandir
Avertissement J'ai lu et j'accepte les modalités, cliquez ici pour réduire la fenêtre

FACTEURS DE RISQUE

Ces informations constituent une offre financière promotionnelle relative à la stratégie First Sentier China. Ces informations sont exclusivement réservées aux clients professionnels dans l’Espace économique européen et partout ailleurs où leur diffusion est légale. L’investissement comporte certains risques et notamment :

  • La valeur des investissements et des éventuels revenus qu’ils génèrent peut varier à la hausse comme à la baisse et n’est pas garantie. Les investisseurs peuvent ne pas récupérer l’intégralité du montant initialement investi.
  • Risque de change : les fluctuations des taux de change peuvent avoir une incidence sur la valeur des actifs libellés dans d’autres devises.
  • Risque lié à une exposition unique à un pays / à une région : il est plus risqué d’investir exclusivement dans un pays ou une région que de diversifier ses positions sur plusieurs pays ou régions mondiales. Une exposition diversifiée à plusieurs pays ou régions contribue à atténuer le risque.
  • Risque propre au marché chinois : investir sur le marché chinois comporte des risques spécifiques qui peuvent être de nature juridique, réglementaire ou économique. Le marché des actions chinoises recèle davantage d’incertitudes que ses homologues des pays plus industrialisés.
  • Risque de concentration : les investissements ciblent un nombre relativement restreint de sociétés ou de pays, ce qui peut exposer l’investisseur à un risque plus élevé que celui qui serait induit par une position plus largement diversifiée.
  • Risque propre aux marchés émergents : les marchés émergents peuvent ne pas apporter aux investisseurs le même niveau de protection que les marchés développés ; comparés à ces derniers, ils peuvent présenter un risque accru.

Pour de plus amples informations sur les sociétés agréées par la FCA publiant ces informations ou sur tous les fonds visés, veuillez consulter les Conditions générales et les Informations importantes ci-après.

Pour une description des termes liés à l’investissement et des risques, veuillez vous référer au Prospectus et au Document d’information-clé pour l’investisseur de chacun des fonds.

Si vous n’êtes pas certain que nos fonds soient adaptés à votre objectif d’investissement, nous vous invitons à faire appel à un conseiller en investissement.

Tensions commerciales Chine-États-Unis : Une bénédiction déguisée

Nous pensons que les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine seront un problème permanent. Au fil des ans, la Chine a pris une place importante dans l’économie mondiale et, par conséquent, nous nous attendons à voir davantage de politiques américaines visant à limiter l’essor économique de la Chine.

En termes de pourcentage du PIB des États-Unis, ou de déséquilibre commercial, la Chine est aujourd’hui au même niveau que le Japon à la fin des années 80. Les États-Unis sont à nouveau dans une position de lutte politique et économique avec leur plus grand rival. Il s’agissait autrefois du Japon et c’est désormais incarné par la Chine.

Il existe des précédents historiques au climat politique actuel. Dans les années 1980, les États-Unis prélevaient des droits de douane élevés sur les importations de voitures japonaises afin de protéger leurs propres constructeurs automobiles. Cependant, l’impact des sanctions commerciales de l’époque sur l’économie japonaise pourrait se révéler positif à certains égards. Il a contraint les entreprises à rationaliser leur efficacité de production et à améliorer l’innovation produit afin de rester compétitives.

Toyota, par exemple, reste aujourd’hui le plus grand constructeur automobile au monde. Malgré les sanctions commerciales des années 80, Toyota a réussi à maintenir son statut de leader industriel et a utilisé les ressources locales pour soutenir son expansion mondiale. Aujourd’hui, elle produit également des voitures aux États-Unis.

Le processus de fabrication de Toyota a l’un des niveaux de productivité les plus élevés de l’industrie. La société adopte un concept de production « Just-in-time » (Juste-à-temps), avec des équipements de fabrication qui peuvent être facilement configurés pour fabriquer différents composants selon les besoins. Cela permet à l’entreprise de rester agile et de réagir rapidement à la demande des clients. En outre, la réduction de la taille des lots et la communication plus rapide sur la chaîne de montage se traduisent généralement par des produits de meilleure qualité, car les erreurs de production peuvent être rapidement détectées et corrigées.

D’un point de vue politique, nous pensons que les conflits entre la Chine et les États-Unis se poursuivront, que ce soit sur les questions d’exportation et de commerce ou sur d’autres questions géopolitiques. Cela dit, nous pensons que ces questions affectent principalement le sentiment du marché, plutôt que l’économie réelle de la Chine - l’économie de la Chine est principalement axée sur le marché intérieur et ses exportations ne contribuent que pour une part minime au PIB.

En outre, malgré les diverses barrières commerciales imposées par les États-Unis, les chiffres des exportations chinoises continuent de dépasser les attentes. En fait, la pandémie de Covid-19 a davantage touché les bases manufacturières non chinoises que celles de la Chine. À mesure que la demande mondiale se rétablit, la Chine est devenue une source de fabrication fiable pour la plupart des marchés à travers le monde.

Avant la pandémie, certains craignaient que la Chine ne perde son avantage manufacturier en raison de la pénurie de main-d’œuvre. Cependant, cette préoccupation diminue lentement. Tesla, par exemple, a construit sa plus grande usine au monde à Shanghai l’année dernière et exporte désormais des voitures de Chine vers l’Europe, ce qui reflète la forte compétitivité de la production chinoise.

En conclusion, nous pensons que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ne devrait pas entraîner de vents contraires à long terme pour les entreprises chinoises, bien au contraire. À moyen long terme, nous pensons que les entreprises chinoises devraient être contraintes de renforcer leurs compétences fondamentales. Celles qui sont capables de s’adapter à la nouvelle norme devraient en sortir plus fortes avec le temps, malgré les sanctions commerciales.

Remarque : L’éventuelle référence à des titres spécifiques est indiquée à des fins d’illustration uniquement et ne doit pas être interprétée comme une recommandation d’acheter ou de vendre ces titres.  Les titres mentionnés aux présentes peuvent ou non faire partie des portefeuilles de FSSA Investment Managers à un certain moment, et ces parts peuvent changer à tout moment.

Dernières publications