Avertissement Cliquez ici pour agrandir
Avertissement J'ai lu et j'accepte les modalités, cliquez ici pour réduire la fenêtre

FACTEURS DE RISQUE

Ces informations constituent une offre financière promotionnelle relative à la stratégie First Sentier China. Ces informations sont exclusivement réservées aux clients professionnels dans l’Espace économique européen et partout ailleurs où leur diffusion est légale. L’investissement comporte certains risques et notamment :

  • La valeur des investissements et des éventuels revenus qu’ils génèrent peut varier à la hausse comme à la baisse et n’est pas garantie. Les investisseurs peuvent ne pas récupérer l’intégralité du montant initialement investi.
  • Risque de change : les fluctuations des taux de change peuvent avoir une incidence sur la valeur des actifs libellés dans d’autres devises.
  • Risque lié à une exposition unique à un pays / à une région : il est plus risqué d’investir exclusivement dans un pays ou une région que de diversifier ses positions sur plusieurs pays ou régions mondiales. Une exposition diversifiée à plusieurs pays ou régions contribue à atténuer le risque.
  • Risque propre au marché chinois : investir sur le marché chinois comporte des risques spécifiques qui peuvent être de nature juridique, réglementaire ou économique. Le marché des actions chinoises recèle davantage d’incertitudes que ses homologues des pays plus industrialisés.
  • Risque de concentration : les investissements ciblent un nombre relativement restreint de sociétés ou de pays, ce qui peut exposer l’investisseur à un risque plus élevé que celui qui serait induit par une position plus largement diversifiée.
  • Risque propre aux marchés émergents : les marchés émergents peuvent ne pas apporter aux investisseurs le même niveau de protection que les marchés développés ; comparés à ces derniers, ils peuvent présenter un risque accru.

Pour de plus amples informations sur les sociétés agréées par la FCA publiant ces informations ou sur tous les fonds visés, veuillez consulter les Conditions générales et les Informations importantes ci-après.

Pour une description des termes liés à l’investissement et des risques, veuillez vous référer au Prospectus et au Document d’information-clé pour l’investisseur de chacun des fonds.

Si vous n’êtes pas certain que nos fonds soient adaptés à votre objectif d’investissement, nous vous invitons à faire appel à un conseiller en investissement.

Les sociétés d’e-commerce chinoises dévorent le gâteau des grands épiciers.

Les plus grandes chaînes d’épiceries physiques du pays luttent contre la concurrence en ligne.

La pandémie a accéléré certains changements à long terme dans le comportement des consommateurs, comme le recours accru aux commandes en ligne pour tout, des vêtements à la nourriture. Le dernier champ de bataille semble être l’épicerie, mais le perturbateur est né d’une technologie pas si nouvelle que ça : les groupes WeChat.

Les géants de l’e-commerce en ligne chinois, tels que Meituan et Pinduoduo, sont en train de prendre des parts de marché aux épiciers traditionnels via l’achat groupé communautaire (CGB), qui a commencé il y a seulement quatre ans et s’est généralisé pendant le Covid-19. Dans cette forme de commerce électronique, les responsables des groupes WeChat - ou d’autres plateformes récemment entrées sur le marché - collectent les commandes et font livrer les marchandises le lendemain dans des points de retrait situés dans les communautés de leurs membres. Entre temps, les commandes sont agrégées par les plateformes et transmises aux fournisseurs en amont qui livrent les marchandises.

Cette situation présente de nombreux avantages à long terme pour les sociétés de plateforme : une base d’utilisateurs stable, la livraison de produits frais sur le dernier kilomètre et la pénétration dans les villes de moindre importance. Mais l’inconvénient est la concurrence des prix qui s’est accrue, entraînant des marges minimales, voire négatives dans de nombreux cas.

Au début, trois start-ups, Xingsheng Youxuan, Nice Tuan et Tongcheng, sont devenues des leaders régionaux. Au milieu de l’année 2020, ce modèle a été largement adopté après avoir répondu à la demande des consommateurs pour des produits d’épicerie frais pendant la fermeture. C’est à ce moment-là que Didi, Meituan et Pinduoduo sont entrés sur le marché avec un soutien financier important, rendant le paysage plus difficile pour tous les acteurs.

Nous détenons certaines de ces actions dans nos stratégies pour la Chine, à savoir Meituan et JD, un relatif nouveau venu dans le CGB. Mais nous observons également les épiciers traditionnels, qui investissent dans la technologie et se défendent en tant que nouveaux outsiders. Parmi ceux-ci figurent Yonghui et Sun Art, deux des plus grandes chaînes de supermarchés de détail en Chine.

Pour Yonghui, Le nouveau PDG, Li Songfeng, possède une expérience dans le domaine de la technologie, puisqu’il l’a rejoint au début de l’année en tant que directeur de la technologie, après avoir passé dix ans chez JD. Cela montre que l’entreprise se concentre sur la technologie à l’avenir, car elle vise à accroître la numérisation à un niveau proche de celui des plateformes de commerce électronique. Outre la numérisation, l’objectif principal de la direction cette année est de récupérer le trafic perdu.

La direction expérimente également des magasins d’entreposage, un concept similaire à celui de Sam’s Club et de Costco aux États-Unis. À Fuzhou, où l’entreprise a son siège social, la direction a converti 50 supermarchés en magasins d’entreposage. En conséquence, les ventes de Fuzhou dans le même magasin ont accéléré, mais au détriment des marges.

Ce qui est encourageant, c’est que le président a récemment acheté des actions importantes sur le marché libre et qu’il prévoit d’en acheter davantage. La société a également racheté et annulé des actions. À notre avis, cela témoigne de la confiance dans les perspectives de l’entreprise, ou du moins de l’alignement avec les actionnaires.

Dans le cas de  Sun Art, la direction continuera à ouvrir de nouveaux magasins malgré l’environnement difficile. Les mini-magasins et les supermarchés génèrent actuellement des pertes, tandis que les hypermarchés font face à une forte baisse des bénéfices.

Alibaba semble avoir pris la place du conducteur suite à son achat majoritaire d’actions il y a un an. La transformation digitale de Sun Art a bénéficié d’une stimulation des ressources et de la technologie d’Alibaba. Par exemple, tous les magasins physiques de Sun Art en Chine ont été intégrés aux plateformes Taoxianda et Tmall Supermarket d’Alibaba, offrant une livraison à la demande d’une heure et d’une demi-journée.

Le nouveau PDG, Lin Xiaohai, est entré en fonction après avoir été vice-président d’Alibaba. Sur les quatre directeurs non indépendants, trois viennent d’Alibaba. Alors que de nombreux épiciers ont reçu des investissements de la part de la communauté Internet (Tencent a acheté une participation de 5 % dans Yonghui en 2017), Sun Art a adopté la devise suivante : « Si vous ne pouvez pas les battre, rejoignez-les. »

Garder un œil sur la consolidation du secteur

L’environnement concurrentiel reste difficile pour les détaillants alimentaires en raison de la concurrence intense du CGB, et il existe même des signes de consolidation parmi les acteurs du CGB. Par exemple, Tongcheng Life a déposé le bilan cette année et d’autres entreprises réduisent leurs investissements et licencient des employés. Cependant, les géants de l’Internet tels que Pinduoduo et Meituan continuent d’augmenter leurs investissements. Les investissements déclarés s’élèvent à 100 milliards de RMB, ce qui donne à ces plates-formes CGB une grande capacité d’absorption des pertes. En conséquence, la concurrence des prix reste vigoureuse.

Nous n’avons aucune participation dans Sun Art ou Yonghui, ayant vendu les actions au cours du premier et du deuxième semestre de 2020 respectivement. Bien que nous ayons réalisé des bénéfices sur Sun Art à une valorisation qui nous semblait élevée, dans le cas de Yonghui, nous avons été surpris par la sévérité de la concurrence en ligne.

Bien qu’elles aient gagné des parts de marché dans le secteur de l’épicerie en ligne, les sociétés Internet ont dû faire face à de nombreux vents contraires cette année. Il existe également des risques réglementaires pour le modèle CGB, d’un point de vue anti-monopole, de sorte que le vent continue de tourner.

En ce qui concerne l’avenir, Yonghui reste un détaillant alimentaire très compétitif en Chine et dispose d’un avantage important dans la chaîne d’approvisionnement en produits frais ; cependant, nous pensons qu’il est trop difficile d’investir maintenant avec la perturbation du CGB. De même qu’avec Sun Art, nous préférons rester sur la touche, mais nous gardons un œil sur le secteur.

Dernières publications

Source : Données sur les sociétés extraites des rapports annuels des sociétés ou d’autres rapports similaires destinés aux investisseurs. Les indicateurs financiers et les valorisations proviennent de FactSet et de Bloomberg. Au 31 juin 2021 sauf indication contraire

Informations importantes

Ce document est fourni à titre d’information générale uniquement. Il ne constitue pas un conseil financier ou d’investissement et ne prend pas en compte un objectif d’investissement, une situation financière ou un besoin spécifique. Le présent document ne constitue pas une offre de prestation de services de gestion d’actifs, ni une recommandation ni une offre ou sollicitation d’acheter, de détenir ou de vendre des titres ou de signer un contrat pour une prestation de services de gestion de portefeuille ou de conseil en investissement, et ce document n’a pas été préparé en lien avec une telle offre. Avant toute décision d’investissement, vous devez effectuer votre propre diligence raisonnable et prendre en compte vos besoins d’investissement individuels, vos objectifs et votre situation financière, et lire les documents d’offre pertinents pour plus de détails, y compris la divulgation des facteurs de risque. Toute personne qui agit en fonction des informations figurant dans les présentes, ou qui modifie sa position d’investissement en s’appuyant sur ces informations, le fait entièrement à ses risques et périls.

Nous avons pris des précautions raisonnables pour nous assurer que ce document est exact, à jour, complet et adapté à l’objectif et au public prévus à la date de publication. Néanmoins, les informations contenues dans les présents documents peuvent être modifiées à tout moment, sans préavis. Aucune assurance n’est donnée et aucune responsabilité n’est acceptée concernant l’exactitude, la validité ou l’exhaustivité de ce document.

Lorsque le présent document présente certaines opinions ou certaines déclarations prévisionnelles, ces opinions et déclarations sont fondées sur des hypothèses, des thèmes et des sources qui ne sont considérés comme vrais et fiables qu’au moment de la publication. Ce document reflète uniquement les opinions de rédacteurs spécifiques. Ces points de vue peuvent changer, ne pas s’avérer valables et ne pas refléter les points de vue de toute l’équipe de First Sentier Investors.

Les performances passées ne sont pas indicatives des performances futures. Tout investissement comporte des risques et la valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent baisser ou augmenter. Vous pourriez ne pas récupérer l’intégralité de votre investissement. Les résultats réels ou les résultats peuvent différer sensiblement de ceux discutés. Les lecteurs ne doivent pas se fier indûment aux déclarations prévisionnelles, car il n’existe aucune certitude que les conditions actuelles au moment de la publication se maintiendront.

Les éventuelles références à des titres spécifiques sont indiquées à des fins d’illustration uniquement et ne doivent pas être interprétées comme une recommandation d’acheter ou de vendre ces titres. Tous les titres mentionnés dans les présentes peuvent ou non faire partie des participations des portefeuilles de First Sentier Investors à un moment donné, et celles-ci peuvent changer au fil du temps.

Les références à des repères ou indices comparatifs (le cas échéant) sont fournies à titre d’illustration et de comparaison uniquement, peuvent ne pas être disponibles pour un investissement direct, ne sont pas gérées, supposent le réinvestissement des revenus et ont des limites lorsqu’elles sont utilisées à des fins de comparaison ou à d’autres fins du fait de leur volatilité éventuelle, de leur crédit ou d’autres caractéristiques importantes (telles que le nombre et les types de titres) qui peuvent différer des fonds gérés par First Sentier Investors.

Restrictions de vente

Tous les produits First Sentier Investors ne sont pas disponibles dans toutes les juridictions.

La présente documentation n’est pas destinée et ne vise pas à être accessible aux personnes résidant dans un pays, ou aux citoyens dudit pays, ou tout autre type ou catégorie d’individu pour lesquels garantir un tel accès serait illégal ou nécessiterait un enregistrement, un dépôt, une demande de licence ou d’approbation ou d’autres mesures devant être prises par First Sentier Investors afin de se conformer aux lois locales ou autres exigences réglementaires dans ce pays. Ce document est destiné aux « clients professionnels » (tels que définis par la Financial Conduct Authority du Royaume-Uni, ou en vertu de la MiFID II), aux « clients wholesale » (tels que définis en vertu du Corporations Act de 2001 (Cth) ou de la Financial Markets Conduct Act de 2013 (Nouvelle-Zélande), ainsi qu’aux investisseurs « professionnels » et « institutionnels » tels que définis dans la juridiction dans laquelle le document est reçu, y compris Hong Kong, Singapour et les États-Unis, et ne doit pas être utilisé ou transmis à d’autres personnes.

Les fonds de First Sentier Investors mentionnés dans ces documents ne sont pas enregistrés à la vente aux États-Unis et ce document n’est pas une offre de vente de fonds à des ressortissants américains (ce terme étant utilisé dans le Règlement S promulgué en vertu de la Loi de 1933). Des informations spécifiques au fonds ont été fournies afin d’illustrer l’expertise de First Sentier Investors en matière de stratégie. Les différences entre les contraintes ou frais spécifiques au fonds et ceux d’un mandat géré de manière similaire affecteraient les résultats de performance.

À propos de First Sentier Investors

Les références à « nous » ou à « notre » sont des références à First Sentier Investors, une entreprise mondiale de gestion d’actifs détenue et contrôlée par Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG). Certaines de nos équipes d’investissement opèrent sous les noms commerciaux FSSA Investment Managers, Stewart Investors et Realindex Investments : elles font toutes partie du groupe First Sentier Investors.

Le présent document ne peut être copié ou reproduit entièrement ou en partie, sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit, ni diffusé sans le consentement écrit préalable de First Sentier Investors.

Nous communiquons et exerçons nos activités par le biais de différentes entités juridiques à différents endroits. Ce document est communiqué dans les zones géographiques suivantes :[1]

•  en Australie et Nouvelle-Zélande, par First Sentier Investors (Australia) IM Limited, autorisée et réglementée en Australie par la Commission australienne des valeurs mobilières et des investissements (AFSL 289017 ; ABN 89 114 194311)

• dans l’Espace économique européen, par First Sentier Investors (Ireland) Limited, autorisée et réglementée en Irlande par la Banque centrale d’Irlande (n° d’imm. CBI C182306 ; siège social au 70 Sir John Rogerson’s Quay, Dublin 2, Irlande ; n° d’imm. de société 629188)

• à Hong Kong par First Sentier Investors (Hong Kong) Limited, qui n’a pas été examinée par la Securities & Futures Commission de Hong Kong

• à Singapour par First Sentier Investors (Singapore) (n° d‘imm. de société 196900420D), qui n’a pas été examinée par la Monetary Authority of Singapore. First Sentier Investors (numéro d’enregistrement 53236800B) est une division commerciale de First Sentier Investors (Singapour).

• au Japon par First Sentier Investors (Japan) Limited, autorisée et réglementée par l’Agence des services financiers (Directeur du Local Finance Bureau [institutions financières enregistrées] de Kanto n° 2611)

• au Royaume-Uni par First Sentier Investors (UK) Funds Limited, autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority (n° d‘imm. 2294743 ; siège social à Finsbury Circus House, 15 Finsbury Circus, London, EC2M 7EB)

• aux États-Unis par First Sentier Investors (US) LLC, autorisée et réglementée par la Securities Exchange Commission (RIA 801-93167).

• dans d’autres juridictions, où ce document peut être publié légalement, par First Sentier Investors International IM Limited, autorisé et réglementé au Royaume-Uni par la Financial Conduct Authority (numéro d’enregistrement 122512 ; siège social 23 St. Andrew Square, Édimbourg, EH2 1BB numéro SC079063).

Dans la mesure autorisée par la loi, MUFG et ses filiales ne sont responsables d’aucune perte ou d’aucun dommage résultant de la confiance accordée à une quelconque déclaration ou information mentionnée dans le présent document. Ni MUFG ni aucune de ses filiales ne garantissent la performance d’un produit d’investissement mentionné dans le présent document ou le remboursement du capital. Les investissements auxquels il est fait référence ne sont pas des dépôts ou autres passifs de MUFG ou de ses filiales, et sont soumis au risque d’investissement, notamment à la perte de revenus et du capital investi.

© First Sentier Investors Group

1 Si les documents seront mis à disposition dans d’autres lieux, demandez conseil à notre département Conformité Réglementaire.