Avertissement Cliquez ici pour agrandir
Avertissement J'ai lu et j'accepte les modalités, cliquez ici pour réduire la fenêtre

FACTEURS DE RISQUE

Ces informations constituent une offre financière promotionnelle relative à la stratégie First Sentier India. Ces informations sont exclusivement réservées aux clients professionnels dans l’Espace économique européen et partout ailleurs où leur diffusion est légale. L’investissement comporte certains risques et notamment:

  • La valeur des investissements et des éventuels revenus qu’ils génèrent peut varier à la hausse comme à la baisse et n’est pas garantie. Les investisseurs peuvent ne pas récupérer l’intégralité du montant initialement investi.
  • Risque de change: les fluctuations des taux de change peuvent avoir une incidence sur la valeur des actifs libellés dans d’autres devises.
  • Risque propre au sous-continent indien: investir dans le sous-continent indien comporte des risques spécifiques qui peuvent être de nature juridique, réglementaire ou économique. Les marchés d’actions du sous-continent indien recèlent davantage d’incertitudes que leurs homologues des pays plus industrialisés.
  • Risque lié à une exposition unique à un pays / à une région: il est plus risqué d’investir exclusivement dans un pays ou une région que de diversifier ses positions sur plusieurs pays ou régions mondiales. Une exposition diversifiée à plusieurs pays ou régions contribue à atténuer le risque.

Pour de plus amples informations sur les sociétés agréées par la FCA publiant ces informations ou sur tous les fonds visés, veuillez consulter les Conditions générales et les Informations importantes ci-après.

Pour une description des termes liés à l’investissement et des risques, veuillez vous référer au Prospectus et au Document d’information-clé pour l’investisseur de chacun des fonds.

Si vous n’êtes pas certain que nos fonds soient adaptés à votre objectif d’investissement, nous vous invitons à faire appel à un conseiller en investissement.

L’Inde est-elle toujours une destination attrayante pour les investissements ?

La résilience de l’Inde des entreprises a été sévèrement testée au cours de la dernière décennie. Depuis 2010, un long ralentissement a eu lieu, causé par une série de corruptions et d’escroqueries, une crise bancaire et financière, et aujourd’hui une pandémie sanitaire dévastatrice.

Cependant de notre point de vue, l’Inde réagit mieux lorsqu’elle est dos au mur. Cela a été évident tout au long de l’histoire. Depuis la libéralisation économique de l’Inde dans les années 1990, plusieurs gouvernements ont connu des idéologies, des forces politiques et des mandats différents ; mais l’Inde a toujours progressé, avec des réformes politiques et économiques pour accélérer la croissance et, par extension, la richesse et la prospérité de son peuple.

Nous sommes convaincus que l’Inde peut se relever de la crise actuelle, tout comme elle l’a fait par le passé. L’Inde a une population jeune, des aspirations élevées et un niveau croissant d’urbanisation. Avec 1,4 milliard de personnes, nous pensons qu’il y a une sous-pénétration massive dans tous les secteurs, ce qui devrait alimenter la croissance dans différentes catégories. Du fait de l’augmentation de leur revenu disponible, nous constatons que les consommateurs indiens achètent de plus en plus de produits haut de gamme ou des produits discrétionnaires précédemment inaccessibles.

Parmi ces produits, on retrouve les climatiseurs (grâce aux possibilités de financement et à une meilleure électrification), les biens immobiliers (où les réglementations sont favorables aux acquéreurs de maisons) et les produits financiers. Il s’agit de vents favorables structurels forts, qui devraient, selon nous, continuer à pousser la croissance de l’Inde sur le long terme.

Cela dit, notre approche d’investissement ne consiste pas à trouver des vents favorables pour une filière ou une catégorie particulière qui fera croître nos investissements. Il s’agira plutôt de trouver des équipes de direction capables de comprendre les risques et les opportunités, et de se positionner dans le sens des vents et non contre.

Un exemple qui vient à l’esprit pourrait être Blue Star, marque de climatiseurs de premier plan dans laquelle nous avons investi pendant de nombreuses années. M. Vir Advani, représentant la troisième génération de sa famille fondatrice, a été nommé PDG en 2016. Depuis lors, chaque année, la société a gagné des parts de marché sous sa direction.

Lors de nos réunions avec M. Advani, il a indiqué comment l’entreprise affrontait un paysage de plus en plus concurrentiel, ou pointé l’inévitabilité pour l’industrie des climatiseurs de trouver des alternatives qui libèrent moins de gaz polluants. Cela nous laisse penser qu’il s’est prudemment préparé à un transport à long terme.

Plus récemment, cela s’est révélé pour la performance de Blue Star dans le contexte de la pandémie. La société a déclaré une augmentation des ventes de 24 % et plus du double de son bénéfice d’exploitation au cours du trimestre clos en mars 2021, par rapport à la même période l’année dernière. M. Advani reste optimiste sur une amélioration de la rentabilité de Blue Star malgré une augmentation significative du coût des matières premières, et a continué à investir dans l’expansion de sa capacité.

Au-delà de la pandémie, nous pensons que la pénétration des climatiseurs en Inde continuera à augmenter par rapport aux faibles niveaux actuels. Alors que Blue Star renforce sa position sur le marché et améliore sa rentabilité, nous pensons qu’il n’y a aucune raison qu'il ne soit pas valorisé plusieurs fois dans les années à venir.

Source : Données sur les sociétés extraites des rapports annuels des sociétés ou d’autres rapports similaires destinés aux investisseurs. Les indicateurs financiers et les valorisations proviennent de FactSet et de Bloomberg. A la fin juin 2021 ou comme autrement indiqué.

Remarque : L’éventuelle référence à des titres spécifiques est indiquée à des fins d’illustration uniquement et ne doit pas être interprétée comme une recommandation d’acheter ou de vendre ces titres.  Les titres mentionnés aux présentes peuvent ou non faire partie des portefeuilles de FSSA Investment Managers à un certain moment, et ces parts peuvent changer à tout moment.

Dernières publications

Terrain, travail, capital et entrepreneuriat. Ce sont les « facteurs de production » bien connus, tels que définis par les économistes classiques. L’Entrepreneur (ou la Société) est celui qui combine ces facteurs pour générer un bénéfice.
  • Article
  • 4 Minutes
50x P/E! 70x P/E! 100x P/E! Des valorisations considérées comme scandaleuses il y a seulement quelques années sont aujourd’hui couramment évoquées par la plupart des investisseurs. Mais interrogez n’importe quel propriétaire d’entreprise qui se respecte : il ou elle secouera la tête d’un air incrédule.
  • Article
  • 5 Minutes